Aujourd'hui :
Fête du jour : Clément
Guerre (1939-1945) - Ils sont nés, ont vécus, sont morts où inhumés à Saint-Malo
carphaz.com  
René Dejan (Caporal chef)
Nom : Dejan
Prénom : René
Date de Naissance : 18-11-1922
Lieu de naissance : Ploërmel
Département / Pays de naissance : 22 - Côtes-d'Armor (ex Côtes-du-Nord)
Matricule : Grade : Caporal chef
Unité : Forces Aériennes Françaises Libres - 2ème Régiment de Chasseurs Parachutistes - 2ème R.C.P. -F.A.F.L.
Affectation :
Mort pour la France : OUI
Date de décès : 25-06-1944 - âge : 21 ans et 7 mois
Lieu de décès : Duault - Forêt près de Plumelec 
Département ou Pays de décès : 22 - Côtes d'Armor
Incarcération :
Motif d'incarcération :
Camp : -
Matricule déporté :
Cause du décès : Fusillé par les Allemands
Statut : Militaire - Air (Résistant)
Infos Ministère : Ministère de la Défense
Réf du dossier : AI-1MI28-537
René Dejan était un étudiant âgé de 18 ans qui résidait chez ses parents à Saint-Servan-sur-Mer lorsque, dès après, l'appel du Général de Gaulle en date du 18 juin 1940, il décida de rejoindre les Forces Françaises Libres (F.F.L.). Alors, il fit la traversée vers l’Angleterre où il fut affecté dans la 1ère Compagnie de l’Infanterie de l’Air (Parachutistes) créée le 15 septembre de cette même année 1940 par le Général de Gaulle.

Aussi, le jeudi 15 mai 1941, son unité s’installa à Exbury (village du Hampshire) où ici, les jeunes militaires furent formés à la technique du sabotage et subirent un entraînement commando très poussé qui se termina le mercredi 16 juillet suivant. Trois jours plus tard, le 21 juillet une cinquantaine de parachutistes dont fit partie René Dejan embarqua à Greenock à bord du transport de troupes S/S Cameronian en direction de Durban (Afrique du Sud). Après, avoir navigué dans l'Océan Indien et la Mer Rouge le navire parvint enfin à Suez le 25 septembre suivant où, les troupes débarquèrent après avoir passé deux mois en mer.

Le périple continua par la route jusqu’à Haïfa, puis Beyrouth par le train pour enfin se terminer à Damas où, le 15 octobre 1941, la compagnie repassa sous le contrôle de l'Armée de l'Air qui lui donna le nom de 1ère Compagnie de Chasseurs Parachutistes (1ère C.C.P.). Le 31 décembre, René Dejan et ses compagnons firent mouvement vers l'Egypte où, le 2 janvier 1942, il parvinrent au camp de Kabrit, sur la rive occidentale du canal de Suez.

Ici, la Compagnie de Chasseurs Parachutistes fusionna avec la brigade Britannique Special Air Service (S.A.S.). Aussi, ces 130 soldats, 80 Britanniques et 50 Français furent spécialement entraînés afin de réaliser des missions stratégiques d'infiltration ainsi que des raids de guérillas locales.

Ensuite, les S.A.S partirent pour combattre dans la région Cyrénaïque où, durant les mois de juin et juillet 1942, ils détruisirent une dizaine d'aéroports. Ils furent de tous les combats et poursuivirent sans relâche les opérations de commandos jusqu'en septembre 1942 avec les attaques de Tobrouk et Benghazi. Une deuxième compagnie fut créée à partir de la 1ère compagnie qui rentra en Grande-Bretagne le Jeudi 10 décembre 1942.

René Dejan fut nommé caporal des S.A.S. le dimanche 8 août 1943 avant d’être affecté au 2ème Régiment de Chasseurs Parachutistes (2ème R.C.P.) surnommé le Bataillon du Ciel avec lequel il fut largué en Bretagne le 10 juin 1944 vers la forêt de Duault dans les Côtes du Nord (aujourd’hui Côtes d’Armor) afin d’aider les Résistants du maquis de Saint-Marcel.

L’épopée et le sacrifice de René Dejan se termina près de Plumelec où, blessé le 24 juin 1944, il fut fait prisonnier par les Allemands qui le fusillèrent le lendemain avec deux autres parachutistes, Louis Guegan et Pierre Thomas. Leurs corps, probablement brûlés par les Nazis, ne furent jamais retrouvés.

René Dejan reçu à titre posthume la médaille militaire le 20 octobre 1945. Une rue de Saint-Servan porte son nom depuis le 30 mai 1988.

Le nom de René Dejan est inscrit sur la plaque commémorative près le Monument aux Morts de Saint-Malo situé dans l'enclos de la Résistance (35) Ille-et-Vilaine.

Son nom est également inscrit sur le Monument aux Mort de Saint-Servan-sur-Mer.

Il y a actuellement 4 visiteurs connectés sur carphaz.com
| Site optimisé Tablettes - Smartphones | Navigateur : ? | | Nous contacter | © 2017