Aujourd'hui :
Fête du jour : Flora
Guerre (1939-1945) - Ils sont nés, ont vécus, sont morts où inhumés à Saint-Malo
carphaz.com  
Robert Georges Eugène Hamoniau
Nom : Hamoniau
Prénom : Robert Georges Eugène
Date de Naissance : 23-10-1921
Lieu de naissance : Saint-Malo
Département / Pays de naissance : 35 - Îlle-et-Vilaine
Matricule : Grade :
Unité : -
Affectation :
Mort pour la France : OUI
Date de décès : 31-08-1944 - âge : 22 ans et 10 mois
Lieu de décès : Lüneburg 
Département ou Pays de décès : Allemagne
Incarcération : Prison Jacques Cartier de Rennes - Belfort
Motif d'incarcération :
Date de déportation :03-08-1944 depuis Rennes - Belfort -
Détail convoi : 722 hommes et 190 femmes (puis 29-08-1944 après le Train de Langeais)
Sources Mémorial des Déportés : Partie I, liste n°267. (I.267.)
Matricule déporté : 43629
Cause du décès : Mort en déportation
Statut : Civil (Résistant)

Texte J.O.R.F. : Hamoniau (Robert, Georges, Eugène), né le 23 octobre 1921 à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), décédé le 31 août 1944 en Allemagne

Robert Georges Eugène Hamoniau fut membre du groupe de Résistance du Front National et des Francs Tireurs Partisans de Saint-Servan dans lequel il participa à plusieurs opérations contre l'ennemi puis il fut arrêté le 04 mai 1944 à Saint-Servan d'où il fut conduit à la prison Jacques Cartier de Rennes pour y être incarcéré. De là, il partit, dans la nuit du 02 au 03 août 1944, pour l’Allemagne par le dernier convoi, parti de Rennes, de déportés dit 'Train de Langeais' qui mit 12 jours pour rejoindre Belfort.

Durant ce trajet le convoi fut mitraillé par l'aviation anglaise à Langeais les 6 et 7 août faisant une vingtaine de morts et soixante dix blessés. Entre-temps près de 180 prisonniers purent s’évader tandis qu’à Belfort, 150 prisonniers furent libérés par miracle et les autres déportés vers plusieurs camps de concentration. De là, Robert Georges Eugène Hamoniau fut déporté, depuis Belfort, le 29 août 1944 vers le camp de Natzweiler/Struthof puis celui de Wilhelmshaven qui dépendait du camp de Neuengamme et décéda deux jours plus tard le 31 août 1944 à Lüneburg.

Le nom de Robert Georges Eugène Hamoniau est inscrit sur l'une des plaques commémoratives fixées sur un muret érigé derrière le Monument aux Morts de Saint-Malo situé dans l'enclos de la Résistance (35) Ille-et-Vilaine.

Son nom figure également sur le Monument aux morts de Saint-Servan-sur-Mer (35).

Il y a actuellement 4 visiteurs connectés sur carphaz.com
| Site optimisé Tablettes - Smartphones | Navigateur : ? | | Nous contacter | © 2017