Aujourd'hui :
Fête du jour : Clément
Guerre (1939-1945) - Ils sont nés, ont vécus, sont morts où inhumés à Saint-Malo
carphaz.com  
François Le Jannou
Nom : Le Jannou
Prénom : François
Date de Naissance :
Lieu de naissance :
Département / Pays de naissance :
Matricule : Grade :
Unité : -
Affectation :
Date de décès : 09-08-1944
Lieu de décès : Fort National - Saint-Malo 
Département ou Pays de décès : 35 - Îlle-et-Vilaine
Incarcération :
Motif d'incarcération :
Camp : -
Matricule déporté :
Cause du décès : Victime Civile - Otage
Statut : Civil
Le lundi 7 août 1944 vers six heures les Allemands rassemblèrent 381 otages afin de les conduirent dans le Fort National où le gardien M. Thomas et son épouse virent arriver une colonne d'hommes raflés dans Intra-muros (Gendarmes, Policiers, Pompiers et Civils Français, Espagnols, Algériens, Hollandais, un Indo-Chinois et un Africain ainsi que le Maire M. Briand, l'abbé Groussard (curé de Paramé) et le docteur Pierre Lemarchand).

Deux jours plus tard, mercredi 9 août, vers 20 heures 30, un obus éclata sur la terrasse près le parapet Nord du Fort faisant 11 morts dont François Le Jannou. Six autres otages furent mortellement blessés par ce tir et décéderont le lendemain jeudi 10 août faisant au total 17 victimes civiles décédées.

Le nom de François Le Jannou est inscrit sur l'une des plaques commémoratives des victimes civiles situées dans l'Enclos de la Résistance à Saint-Malo Intra-muros.

Son nom est également gravé sur une plaque commémorative en granit située sur la plate-forme du Fort National (Propriété privée)

Il y a actuellement 5 visiteurs connectés sur carphaz.com
| Site optimisé Tablettes - Smartphones | Navigateur : ? | | Nous contacter | © 2017