Aujourd'hui :
Fête du jour : Aude
Guerre (1939-1945) - Ils sont nés, ont vécus, sont morts où inhumés à Saint-Malo
carphaz.com  
Michel Laurent Édouard Marie Lemoine (Lieutenant de vaisseau)
Nom : Lemoine
Prénom : Michel Laurent Édouard Marie
Date de Naissance : 25-09-1911
Lieu de naissance : Rennes
Département / Pays de naissance : 35 - Îlle-et-Vilaine
Matricule : Grade : Lieutenant de vaisseau
Unité : Sous-marin Conquérant -
Affectation :
Mort pour la France : OUI
Date de décès : 13-11-1942 - âge : 31 ans et 1 mois
Lieu de décès : En Mer, au large de Villa-Cisneros - Dakhla
Département ou Pays de décès : Rio-de-Oro
Incarcération :
Motif d'incarcération :
Camp : -
Matricule déporté :
Cause du décès : Naufrage du sous-marin Conquérant
Statut : Militaire - Marine
Infos Ministère : Ministère de la Défense
Réf du dossier : CC8-62G-8112
Avant guerre, Michel Lemoine étudiait dans l'école Saint-Charles de Saint-Brieuc qui préparait les jeunes à l'entrée dans l'École Navale de Brest. Celui-ci y entra, dès l'âge de vingt ans, le 1er octobre 1931. Il devint ensuite Enseigne de vaisseau de 2ème classe le 1er octobre 1933 puis Enseigne de vaisseau de 1ère classe le 1er octobre 1935. Le 13 avril 1941 il fut fait Lieutenant de vaisseau.

Aussi, après l’attaque de Mers-El-Kébir par les Anglais en juillet 1940, les sous-marins Français furent, en 1941, groupés en divisions de deux sections. Chacune comprenant deux unités. Ainsi, début 1942, les deux sous-marins Conquérant N°41 et Tonnant N°42 formèrent la 4ème Division de Sous-marins (D.S.M.) basée à Casablanca. Dès lors, Le lieutenant de vaisseau Jean Lefèvre prend le commandement du Sous-marin Conquérant le 22 août 1942 avec pour second le Lieutenant de vaisseau Michel Lemoine.

Le sous-marin Conquérant avait alors besoin de réparations et entra dans un bassin du port de Casablanca le 6 novembre 1942 où furent débarqués le périscope et les torpilles. Mais, deux jours plus tard, le 8 novembre 1942, intervint l'attaque de Casablanca par les forces Américaines, soutenues par la flotte et l’aviation Anglaises, qui pilonnèrent les forces Françaises d’Afrique du Nord (opération Torch). Alors, Conquérant fut remis d'urgence à l'eau sans pouvoir être réarmé.

Dès sa sortie, le sous-marin désarmé de ses torpilles et sans périscope, reste en surface et est mitraillé. Il parvint à mouiller en rade de Casablanca mais, il est rapidement repéré par l'aviation Anglaise qui l'attaque de nouveau. Les marins, dont plusieurs furent blessés, tentèrent de se défendre avec uniquement leurs mitrailleuses. Dans la soirée, durant une acalmie, Conquérant fut ravitaillé en carburant et le lieutenant de vaisseau Jean Lefevre reçu l'ordre de faire route vers Port-Etienne (Nouadhibou) où Dakar ceci, en tentant de naviguer tour à tour en plongée et en surface.

Le 10 novembre suivant, l’amiral Darlan, représentant le maréchal Pétain, signait, avec le général Clark, second du général Eisenhower, un accord de cessez-le-feu, pour l’ensemble de l’Afrique du Nord.

Le sous-marin Conquérant pouvait alors poursuivre sa route tranquilement lorsque, trois jours plus tard, naviguant en surface au large de Rio-de-Oro, il est de nouveau repéré par les deux hydravions Catalina 4 et 5 de l'escadrille VP 52 de l’U.S. Air Force qui, semble t-il, tentèrent d'envoyer des signaux de reconnaissance au sous-marin qui ne répondit pas. Ce fut dans ces conditions que l'aviation bombarda à basse altitude (environ 150 mètres), vers 11 heures 50, ce 13 novembre 1942, le submersible avec des grenades de 350 livres qui touchèrent le sous-marin en plusieurs endroits. Le sous-marin coula instantanément avec les 56 membres de son équipage dont Michel Lemoine.

Le 17 décembre 1942, le sous-marin Conquérant reçu la citation suivante à l'ordre de l'armée de Mer : 'Glorieusement disparu sous les ordres du lieutenant de vaisseau Lefèvre au cours de l'attaque anglo-américaine contre l'Afrique du Nord'.

Le 08 janvier 1943 une autre citation à l'ordre de l'armée de Mer vint apporter des précisions sur la précédente comme ceci : 'Étant indisponible le 8 novembre 1942 a réussi à appareiller sous le commandement du lieutenant de vaisseau Lefèvre grâce à l'héroïque énergie de son état-major et de son équipage. A disparu glorieusement au large au cours des opérations'.

Le 09 juillet 1943, l'équipage du sous-marin Conquérant a reçu la citation suivante avec l'attribution de la Croix de guerre avec palme, à l'ordre de l'armée de Mer : 'Engagés à fond avec leur bâtiment contre des forces ennemies très supérieures, au cours des événements d'Afrique du Nord, en novembre 1942, ont fait preuve d'un total esprit de sacrifice. Ont glorieusement disparu en combattant'.

Par décret du 24 juillet 1944, le Lieutenant de vaisseau Lemoine fut fait Chevalier de la Légion d'Honneur.

Le nom de Michel Lemoine est inscrit sur le Monument commémoratif aux sous-mariniers morts en service commandé qui est situé à l'entrée du parc de la Tour Royale à Toulon.

Son nom est aussi inscrit sur l'une des Plaques commémoratives 1939-1945 apposées dans l'école Saint-Charles de Saint-Brieuc.

Le nom de Michel Laurent Édouard Marie Lemoine est inscrit sur le Monument aux Morts de Saint-Servan-sur-Mer.

Il y a actuellement 2 visiteurs connectés sur carphaz.com
| Site optimisé Tablettes - Smartphones | Navigateur : ? | | Nous contacter | © 2017