Aujourd'hui :
Fête du jour : Flora
Guerre (1939-1945) - Ils sont nés, ont vécus, sont morts où inhumés à Saint-Malo
carphaz.com  
Jean Marcel Marguerite (Lieutenant)
Nom : Marguerite
Prénom : Jean Marcel
Date de Naissance : 13-07-1924
Lieu de naissance : Saint-Malo
Département / Pays de naissance : 35 - Îlle-et-Vilaine
Matricule : Grade : Lieutenant
Unité : Francs-tireurs et Partisans Français -F.T.P.F.
Affectation :
Mort pour la France : OUI
Date de décès : 28-05-1944 - âge : 19 ans et 10 mois
Lieu de décès : Rennes 
Département ou Pays de décès : 35 - Ile-et-Vilaine
Incarcération :
Motif d'incarcération :
Camp : -
Matricule déporté :
Cause du décès :
Statut : Militaire - F.T.P.F. (Résistant)
Infos Ministère : Ministère de la Défense
Réf du dossier : AC-21P-87241
Jean Marcel Marguerite résidait à Saint-Malo, rue du Révérend Père Umbricht, chez sa mère qui était veuve. Dès qu'il eut ses dix-neuf ans, il fut embauché en 1943, dans la police auxiliaire Malouine dans laquelle il était avec son frère Jacques chargé du gardiennage des quais.

C'est à cette époque qu'il fit la connaissance des Résistants Pierre Jouan qui dirigeait le groupe de Saint-Malo et Louis Pétris celui de Dinard et ainsi entra dans le groupe Malouin des F.T.P.F. et en devint un Lieutenant.

Ce vaste réseau de renseignement était aussi spécialisé dans les sabotages et les attaques à mains armés. Il s'attaqua à tout ce qui pouvait nuire aux allemands tels les pylônes électriques, les déraillements de trains, la destruction des camions allemands, les attentats par explosifs, l'élimination définitive de collaborateur avec l'ennemi, et bien d'autres.

Jean Marguerite et son collègue Jean Guérillon furent arrêtés, le 1er avril 1944 vers 16 heures, par des gendarmes de la brigade de Dinan alors qu'ils étaient tous deux armés de pistolet ou révolver. Ils furent, immédiatement, conduits et incarcérés dans la prison de Dinan en attendant d'être interrogés par la Gestapo à la Kommandantur Dinanaise.

Il ne fallait pas que les deux résistants soient remis à la Gestapo qui les auraient torturés. Alors, le groupe de Résistants de Dinan, dirigé par Louis Hesry, décida d'attaquer la prison, le surlendemain 3 avril suivant, réussissant ainsi à libérer, par la force, les deux détenus et aussi à récupérer les révolvers.

Plus tard, le 8 mai 1944, le Malouin Jean Marguerite et le Saint-Hilairien Julien Lamanilève, furent surpris par une patrouille de deux Allemands qui les arrêtèrent en les menaçant de leurs armes pendant qu'ils étaient occuper à saboter la voie ferrée de la ligne Paris - Brest, près de la gare de L'Hermitage - Mordelles. Il s'ensuivit alors une bagarre générale entre les quatre hommes qui fit qu'un Allemand fut tué et que l'autre fut mis en fuite.

Jacques, le frère de Jean Marguerite, était aussi dans la Maquis de Broualan sous les ordres de Pierre Jouan. Les Résistants étaient traqués par les Nazis et le 28 mai 1944, la Gestapo mena une rafle d'envergure dans Rennes qui lui permit d'arrêter, dans la gare, des agents de renseignement qui arrivaient de Paris. Mais aussi, lors de celle-ci, Jacques Marguerite fut arrêté dans un hôtel proche et son frère Jean Marguerite fut mortellement touché lors d'un échange de tirs de pistolet avec les Allemands sur la rue de Saint-Malo.

Le nom de Jean Marcel Marguerite est inscrit sur l'une des plaques commémoratives fixées sur un muret érigé derrière le Monument aux Morts de Saint-Malo situé dans l'enclos de la Résistance (35) Ille-et-Vilaine.

Jean Marcel Marguerite fut inhumé dans le cimetière de Rocabey et il reçu, à titre posthume, la médaille de la Résistance par le décret du 24 avril 1946.

Le Conseil Municipal de Saint-Malo décida, lors de sa réunion du 21 décembre 1945, d'honorer la mémoire de Jean Marguerite en donnant son nom à une rue de la ville dans le quartier de Rocabey.

Son frère Jacques fut, le dimanche 28 juillet 1946, sur la place du petit bourg de Broualan, décoré de la croix de guerre par le commandant Pétri.

Il y a actuellement 5 visiteurs connectés sur carphaz.com
| Site optimisé Tablettes - Smartphones | Navigateur : ? | | Nous contacter | © 2017