Aujourd'hui :
Fête du jour : Aude
Guerre (1939-1945) - Ils sont nés, ont vécus, sont morts où inhumés à Saint-Malo
carphaz.com  
Alfred Parenthoine
Nom : Parenthoine
Prénom : Alfred
Date de Naissance :
Lieu de naissance :
Département / Pays de naissance :
Matricule : Grade :
Unité : -
Affectation :
Date de décès : 09-08-1944
Lieu de décès : Saint-Malo 
Département ou Pays de décès : 35 - Îlle-et-Vilaine
Incarcération :
Motif d'incarcération :
Camp : -
Matricule déporté :
Cause du décès : Victime Civile
Statut : Civil (Résistant)
Alfred Parenthoine était Agent des Ponts-et-Chaussées, Moniteur chef au patronage des Corsaires Malouins (rue de Toulouse) et Sapeur-pompier volontaire, Caporal fourrier et membre de la défense passive à Saint-Malo. Aussi, le mercredi 09 août 1944 alors qu'il se trouvait rue de la Paroisse (Intra-muros) près de la Cathédrale Saint-Vincent, il fut, mortellement, touché à la tête par les éclats d'un obus qui venait d'exploser dans ce quartier. Il décéda immédiatement.

Le 03 août 1947, le stade Alfred Parenthoine était inauguré en mémoire du Moniteur chef au patronage des Corsaires Malouins (Aujourd'hui association).

Après une délibération du Conseil Municipal de Saint-Malo, en date du 25 février 1972, une rue Alfred Parenthoine honore la mémoire du Sapeur-pompier dans le quartier de Moka où se trouvait une ancienne usine à gaz.

Le nom de Parenthoine Alfred est inscrit sur l'une des Plaques Commémoratives se trouvant derrière le Monument aux Morts situé dans l'Enclos de la Résistance à Saint-Malo (Intra-muros).

Il y a actuellement 4 visiteurs connectés sur carphaz.com
| Site optimisé Tablettes - Smartphones | Navigateur : ? | | Nous contacter | © 2017