Aujourd'hui :
Fête du jour : Flora
Guerre (1939-1945) - Ils sont nés, ont vécus, sont morts où inhumés à Saint-Malo
carphaz.com  
Eugène Hyacinthe Armand Bernard Pasquet (Caporal-chef)
Nom : Pasquet
Prénom : Eugène Hyacinthe Armand Bernard
Date de Naissance : 08-08-1925
Lieu de naissance : Fougères
Département / Pays de naissance : 35 - Îlle-et-Vilaine
Matricule : Grade : Caporal-chef
Unité : 137ème Régiment d'Infanterie -137ème R.I.
Affectation :
Mort pour la France : OUI
Date de décès : 16-03-1945 - âge : 19 ans et 7 mois
Lieu de décès : Paramé 
Département ou Pays de décès : 35 - Îlle-et-Vilaine
Incarcération :
Motif d'incarcération :
Camp : -
Matricule déporté :
Cause du décès : Maladie (à la suite de ses blessures de guerre)
Statut : Militaire - Terre (Résistant)
Infos Ministère : Ministère de la Défense
Réf du dossier : AC-21P-128027
Eugène Hyacinthe Armand Bernard Pasquet résidait, chez ses parents, à Saint-Servan-sur-Mer avec son frère aîné Amand. Leur père travaillait à la S.N.C.F. de Saint-Malo et tenait avec son épouse un café rue Ville Pépin à Saint-Servan.

Début août 1944, la libération de Saint-Malo passait péremptoirement par la prise d'un petit sommet rocheux dit Montagne Saint-Joseph sur laquelle les Allemands avaient installés une puissante ligne de défense qui en faisait l'un des points d'appui essentiels armé par près de 50 mitrailleuses lourdes et 4 canons canons de 20mm.

Le 6 août débuta l'attaque de celle-ci qui fut sans effet. Ainsi, le lendemain les troupes alliées étaient bloquées au pied de cette colline malgré la puissance de l'artillerie U.S. qui pilonna intensivement la position sans résultat face à la contre-attaque allemande qui repoussa l'infanterie.

Le 8 août, l'artillerie U.S. fut remforcée par les tirs des destroyers américains qui envoyèrent un déluge de feu et d'acier sur le monticule rocheux durant près de 24 heures. Ainsi, l'infanterie alliée, dans laquelle étaient intégrés plusieurs Résistants F.F.I. de la région Malouine, parvint, finalement, mètre après mètre à percer la défense Allemande et à s'emparer totalement le 9 août de la colline.

Ce fut dans ces rudes combats qu'Eugène Hyacinthe Armand Bernard Pasquet fut gravement blessé en sautant sur une mine. Les soins qu'il reçu permirent uniquement de le maintenir en vie durant plusieurs mois après lesquels il décéda de ses blessures le 16 mars 1945.

Son nom est inscrit sur l'une des plaques commémoratives fixées sur un muret érigé derrière le Monument aux Morts de Saint-Malo situé dans l'enclos de la Résistance (35) Ille-et-Vilaine.

Son nom et celui de son frère sont également inscrits sur une croix située dans le Carré militaire du cimetière de Saint-Servan-sur-Mer. (Carré 4 Tombe 9)

Il y a actuellement 4 visiteurs connectés sur carphaz.com
| Site optimisé Tablettes - Smartphones | Navigateur : ? | | Nous contacter | © 2017