Aujourd'hui :
Fête du jour : Tanguy
Guerre (1939-1945) - Ils sont nés, ont vécus, sont morts où inhumés à Saint-Malo
carphaz.com  
Marcel Sauvage (Matelot cuisinier)
Nom : Sauvage
Prénom : Marcel
Date de Naissance :
Lieu de naissance : Saint-Malo
Département / Pays de naissance : 35 - Îlle-et-Vilaine
Matricule : Grade : Matelot cuisinier
Unité : Paquebot Touareg - Forces Navales Françaises Libres -F.N.F.L.
Affectation : Paquebot Touareg
Mort pour la France : OUI
Date de décès : 15-02-1941
Lieu de décès : A bord - Pointe-Noire - Congo
Département ou Pays de décès :
Incarcération :
Motif d'incarcération :
Camp : -
Matricule déporté :
Cause du décès : Maladie contractée en service (Décédé à bord)
Statut : Militaire - Marine (Résistant)
Nous avons peu de renseignements relatifs à Marcel Sauvage si ce n'est qu'il fut marin sur le navire Touareg et qu'il se rallia aux F.F.L. durant le mois de juillet 1940. Aussi, à l'époque de son décès, en février 1941, le seul bateau à porter ce nom était le Paquebot mixte Touareg qui, le 15 octobre 1939, appareilla de Dakar à destination de Casablanca avec le convoi 1DS dont il faisait partie.

Ce paquebot faillit être coulé à Dakar le 8 juillet 1940 lors de l'attaque des Britanniques contre le cuirasser Richelieu.

Puis le 21 août suivant, en raison du ralliement de l'Afrique-Équatoriale Française (A.E.F.) aux Forces Françaises Libres il fut bloqué à Pointe-Noire (Congo).

A partir du 30 août 1940, il fut autorisé à naviguer pour le transport des personnes non ralliées qui souhaitaient quitter l'A.E.F. et ce fut dans ce cadre qu'il appareilla pour rejoindre Abidjan (Côte-d'Ivoire) le 13 septembre 1940 puis fut arraisonné trois jours plus tard par le HMS Dragon D-46 de la Royal Navy qui le dérouta vers Takoradi (Ghana).

Durant le mois d'octobre 1940 le paquebot mixte Touareg se trouvait en escale à Douala (Cameroun) lorsque, le commandant Fauran, 3 officiers et 21 hommes se rallièrent aux F.N.F.L. Le paquebot fut ensuite confié à ceux-ci le 25 décembre 1940. Ensuite, ce navire servit à transporter, deux jours plus tard, 1200 légionnaires à destination de Freetown en Sierra Leone.

De là, le paquebot retourna à Pointe-Noire en février 1941 afin de réparation. Ce fut probablement durant cette escale technique que le Malouin Marcel Sauvage décéda de maladie, à bord de ce magnifique paquebot.

Il y a actuellement 4 visiteurs connectés sur carphaz.com
| Site optimisé Tablettes - Smartphones | Navigateur : ? | | Nous contacter | © 2017