Aujourd'hui :
Fête du jour : Edmond
Guerre (1939-1945) - Ils sont nés, ont vécus, sont morts où inhumés à Saint-Malo
carphaz.com  
Gaston Ernest Maxime Thouvenot
Nom : Thouvenot
Prénom : Gaston Ernest Maxime
Date de Naissance : 12-01-1896
Lieu de naissance : Plénée-Jugon
Département / Pays de naissance : 22 - Côtes-d'Armor (ex Côtes-du-Nord)
Matricule : Grade :
Unité : -
Affectation :
Date de décès : 01-02-1945 - âge : 49 ans
Lieu de décès : Dachau 
Département ou Pays de décès : Allemagne
Incarcération : Prison Jacques Cartier et camp Marguerite de Rennes
Motif d'incarcération :
Date de déportation :03-08-1944 depuis Rennes - Belfort -
Détail convoi : 722 hommes et 190 femmes (puis 278 hommes le 04-09-1944 après le Train de Langeais)
Sources Mémorial des Déportés : Partie I, liste n°273. (I.273.)
Matricule déporté : 24055
Cause du décès : Mort en déportation
Statut : Civil (Résistant)

Texte J.O.R.F. : Thouvenot (Gaston, Ernest, Maxime), né le 12 janvier 1896 à Plenée-Jugon (Côtes-du-Nord), décédé le 1er février 1945 à Dachau (Allemagne)

Gaston Thouvenot est le fils d'Auguste Thouvenot et d'Octavie Buisson. Il épousa Lucienne Mevel le 1er août 1929 à Saint-Servan-sur-Mer. Puis vint la guerre, l'occupation du territoire propice aux délations en tous genres.

C'est ensuite, qu'il fut, semble t'il, victime d'une dénonciation et arrêté à Dol-de-Bretagne le 23 décembre 1943. Il fut alors incarcéré à Rennes durant près de sept mois.

Mais, devant l'avance rapide des alliés fin juillet 1944 les Allemands décidèrent de déporter les détenus de la prison Jacques Cartier et du camp Marguerite de Rennes.

Ainsi, les prisons furent évacuées dans la nuit du 2 au 3 août 1944 et les prisonniers entassés dans les wagons du train dit de Langeais qui emmenait vers l'Allemagne les détenus politiques. Après 12 jours mouvementés durant ce parcours, le convoi arriva à Belfort le 15 août suivant.

Gaston Thouvenot resta détenu à Belfort quelques jours puis, avec 277 autres déportés il fut transféré vers le camp de Natzweiler (Alsace) où le convoi arriva le 26 août 1944. Ce camp, placé sous l'autorité de celui de Dachau, était l'anti-chambre de la mort et situé sur un territoire Français annexé au IIIème Reich.

De là, il fut déporté vers le camp de Dachau où il arriva le 4 septembre 1944. Il y décéda le 1er février 1945.

Son nom est inscrit dans le Livre-Mémorial des déportés de France.

Le nom de Gaston Ernest Maxime Thouvenot est inscrit sur le Monument aux Morts de Saint-Servan-sur-Mer.

Son nom est également inscrit sur l'une des Plaques Commémoratives se trouvant derrière le Monument aux Morts de Saint-Malo dans l'Enclos de la Résistance (Intra-muros).

Il y a actuellement 40 visiteurs connectés sur carphaz.com
| Site optimisé Tablettes - Smartphones | Navigateur : ? | | Nous contacter | © 2017