Aujourd'hui :
Fête du jour : Clément
Guerre (1939-1945) - Ils sont nés, ont vécus, sont morts où inhumés à Saint-Malo
carphaz.com  
Georges René Jules Toullic (Adjudant)
Nom : Toullic
Prénom : Georges René Jules
Date de Naissance : 10-03-1915
Lieu de naissance : Saint-Servan-sur-Mer
Département / Pays de naissance : 35 - Îlle-et-Vilaine
Matricule : Grade : Adjudant
Unité : 2ème Groupe de Tabors Marocains - 2ème G.T.M.
Affectation :
Mort pour la France : OUI
Date de décès : 27-08-1944 - âge : 29 ans et 5 mois
Lieu de décès : Marseille
Département ou Pays de décès : 13 - Bouches-du-Rhône
Incarcération :
Motif d'incarcération :
Camp : -
Matricule déporté :
Cause du décès : Tué par éclats d'obus
Statut : Militaire - Terre
Infos Ministère : Ministère de la Défense
Réf du dossier : AC-21P-160087
Le 2ème Groupe de Tabors Marocains fut créé en mars 1941 avec comme devise « Rira bien qui rira le dernier » Il semblerait que cette devise fut choisie par le colonel Boyer de Latour en réponse à cette phrase célèbre « Latour, prends garde ».

Le 2ème Groupe de Tabors Marocains, auquel appartenait Georges René Jules Toullic est l'une des cinq unités d'infanterie les plus décorées de la Seconde Guerre mondiale avec, entre 1942 et 1945, dix-sept citations collectives à l'ordre de l'armée et neuf à l'ordre du corps d'armée. Avec ce groupe de Goumiers Georges René Jules Toullec participa à la campagne de Corse et de l'île d'Elbe en septembre-octobre 1943 puis à celle de France en 1944 en participant à la libération d’Aubagne et de Marseille.

Les Goumiers du 2ème G.T.M. furent, le 20 août 1944, débarqués sur les plages de Cavalaire. Aussitôt, ils marchèrent vers Marseille où les blindés avaient besoin de l'infanterie afin de faire «sauter les bouchons». Le lendemain 21 août ils traversèrent Cuges, qui fut libéré la veille par les spahis de la 3ème Division d’Infanterie Algérienne, et firent une brève halte dans le col de l’Ange avant de partir à l’assaut d’Aubagne, où l’avancée des blindés était stoppée par les Allemands. La bataille fît rage toute la journée et le lendemain, au petit matin, les Goumiers pénètrent victorieux dans Aubagne et ouvrent ainsi la route vers Marseille. Plusieurs dizaines d’entre eux sont restés sur le champ de bataille. Ceux-ci, sont inhumés au cimetière des Passons à Aubagne.

Les combats pour la libération de Marseille, qui fut libérée le 27 août 1944 au prix de luttes acharnées, parfois au corps à corps, dans laquelle de nombreux Goumiers perdirent la vie dont Georges René Jules Toullic qui fut tué, ce même jour, par un éclat d'obus, lors de la libération du village de Gémenos, situé à 20kms de Marseille.

Le nom de Georges Toullic est orthographié Toullec au Ministère de la Défense.

Le nom de Georges René Jules Toullic est inscrit dans le Carré Militaire du vieux cimetière du village de Gémenos (13 - Bouches-du-Rhône) où il est inhumé.

Son nom est également inscrit sur l'une des plaques commémoratives fixées sur un muret érigé derrière le Monument aux Morts, situé dans l'Enclos de la Résistance, à Saint-Malo (Intra-muros).

Il y a actuellement 2 visiteurs connectés sur carphaz.com
| Site optimisé Tablettes - Smartphones | Navigateur : ? | | Nous contacter | © 2017