Aujourd'hui :
Fête du jour : Cécile
Guerre (1939-1945) - Ils sont nés, ont vécus, sont morts où inhumés à Saint-Malo
carphaz.com  
Marcel Joseph Vigour (Sergent)
Nom : Vigour
Prénom : Marcel Joseph
Date de Naissance : 07-03-1907
Lieu de naissance : Saint-Malo
Département / Pays de naissance : 35 -Ille-et-Vilaine
Matricule : Grade : Sergent
Unité : -
Affectation :
Mort pour la France : OUI
Date de décès : 12-11-1944 - âge : 37 ans et 8 mois
Lieu de décès : Neckarelz
Département ou Pays de décès : Allemagne
Incarcération : Compiègne
Motif d'incarcération :
Date de déportation :02-07-1944 depuis Compiègne -
Détail convoi : Convoi N°25 dit Train de la Mort - 2152 hommes
Sources Mémorial des Déportés : Partie I, liste n°240. (I.240.)
Matricule déporté : 77502
Cause du décès : Mort en déportation
Statut : Militaire - Terre (Résistant)

Texte J.O.R.F. : Vigour (Marcel, Joseph), né le 7 mars 1907 à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), décédé le 12 novembre 1944 à Neckarelz (Allemagne)

Marcel Vigour fut fait prisonnier au début de la guerre et le Périodique N°43 daté du : 25 novembre 1940 indique qu'il fut conduit dans le Stalag XI A à Altengrabow (Allemagne). Aussi, il est revenu en France puisque nous le retrouvons transféré dans le Frontstalag 122 à Royallieu d'où, le dimanche 02 juillet 1944, vers 9 heures 15, il était parmi les 2152 prisonniers de dix-huit nationalités différentes à être entassés dans les 22 wagons du convois n° 7909 dit "Train de la Mort" qui fut un voyage effroyable.

De nombreux prisonniers décédèrent durant le voyage pendant lequel deux sabotages occasionnèrent des arrêts en pleine chaleur. Ainsi, seulement 1633 survivants arrivèrent le mercredi 05 juillet vers 15 heures à la gare de Dachau. Ici, les rescapés furent transférés dans le camp KL Dachau et furent immatriculés les 05 et 06 juillet 1944.

Marcel Vigour resta à Dachau probablement jusqu'au 22 juillet 1944. A cette date les Nazis transférèrent 863 détenus vers les Kommandos de la vallée du Neckar administrés par le KL Natzweiler où le convoi arriva le 24 juillet suivant. De là, Marcel Vigour fut envoyé dans celui de Neckarelz afin de travailler sur les chantiers des mines d’Obrigheim.

Dans ce camp, 236 prisonniers trouvèrent la mort dont Marcel Vigour qui y décéda probablement d'épuisement le 12 novembre 1944 sans savoir que sa ville natale de Saint-Malo avait été libérée le 14 août précédent avec l'entrée des troupes alliés, dans Intra-muros, Porte Saint-Vincent.

Le nom de Marcel Joseph Vigour est inscrit dans le Livre-Mémorial des déportés de France (Partie I, liste n°240. I.240.).

Le nom de Marcel Joseph Vigour est inscrit sur l'une des plaques commémoratives fixées sur un muret érigé derrière le Monument aux Morts de Saint-Malo situé dans l'enclos de la Résistance (35) Ille-et-Vilaine.

Son nom est aussi inscrit sur l'ensemble commémoratif situé derrière la stèle implantée dans l'Enclos de la Résistance à Saint-Malo (Intra-muros).

Il y a actuellement 6 visiteurs connectés sur carphaz.com
| Site optimisé Tablettes - Smartphones | Navigateur : ? | | Nous contacter | © 2017