Aujourd'hui :
Fête du jour : Hélène
Guerre (1939-1945) - Ils sont nés, ont vécus, sont morts où inhumés à Saint-Malo
carphaz.com  
Yves Allonas
Nom : Allonas
Prénom : Yves
Date de Naissance : 25-08-1918
Lieu de naissance : Paramé
Département / Pays de naissance : 35 - Îlle-et-Vilaine
Matricule : Grade :
Unité : -
Affectation :
Date de décès : 19-01-2014 - âge : 95 ans et 5 mois
Lieu de décès : Maison de retraite la Voûte Étoilée - Strasbourg 
Département ou Pays de décès : 67 - Bas-Rhin
Incarcération :
Motif d'incarcération :
Date de déportation :20-10-1944 depuis Schirmeck/Alsace - Libéré le 14-04-1945
Sources Mémorial des Déportés : Partie I, liste n°287. (I.287.)
Matricule déporté :
Cause du décès : Mort naturelle
Statut : Civil
Yves Allonas se trouvait dans les Vosges lors de son arrestation. En effet, nous trouvons son nom sur la liste des arrivées dans le camp de Schirmeck le 29 septembre 1944.

De septembre 1944 à février 1945 se déroula la bataille des Vosges et d'Alsace. Aussi, l'armée allemande, harcelée par les F.F.I. et par l’avance de la 7ème armée américaine et de la 1ère armée française, s’était réorganisée derrière le massif des Vosges. Le 7 septembre 1944, les Allemands attaquèrent le maquis de Grandrupt-de-Bains et 216 maquisards furent faits prisonniers puis des rafles de représailles furent organisées dans les Vosges.

Yves Allonas fut arrêté le 25 septembre 1944 à Etuefont-Haut, petit village situé au pied du versant sud du massif des Vosges, dans le Territoire de Belfort. Il fut alors conduit dans le camp de Schirmeck situé dans la commune du même nom dans le Bas-Rhin, en Alsace annexée où il arriva le 29 septembre suivant. D'ici, il fut immédiatement transféré vers l'Allemagne dans le camp de Rastatt.

Ce dernier allait devenir tristement célèbre après l'exécution de plusieurs membres du réseau 'Alliance' en novembre 1944. (Deux malouins l'abbé Pierre Leroy et Léon Mury firent partie de ce réseau).

De là, il fut probablement transféré le 20 octobre 1944 vers le camp de Haslach/Barbe où les prisonniers devaient travailler dans la carrière du Vulkan pour l'installation d’une usine souterraine, pour une filiale de Daimler-Benz. Le 14 avril 1945, les survivants, dont Yves Allonas, furent libérés par les troupes U.S. et incorporés dans la colonne d’évacuation vers Offenburg.

Le nom Yves Allonas est inscrit dans le Livre-Mémorial des déportés de France.

Il y a actuellement 4 visiteurs connectés sur carphaz.com
| Site optimisé Tablettes - Smartphones | Navigateur : ? | | Nous contacter | © 2017