Nous contacter
 

Les Personnalités de Saint-Malo

Jacques Claude Marie Vincent de Gournay

Vincent de Gournay (marquis Jacques-Claude Marie) fut un économiste, né à Saint-Malo en 1712, décédé en 1759, il était le fils d'un riche négociant. Il dirigea longtemps les affaires de son père à Cadix, et visita les principaux pays de l'Europe pour y étudier l'état du commerce.

Il quitta les affaires en 1749, acheta, d'après le conseil de Maupas, une charge de conseiller au grand conseil, fut nommé deux ans après intendant du commerce, et parcourut à ce titre les provinces de France, signalant et combattant partout les abus.

Vincent de Gournay fut avec Quesnay le fondateur de l'école physiocratique; mais il diffère essentiellement de Quesnay, en ce qu'il ne plaçait pas toute la richesse dans la terre et reconnaissait que l'industrie crée une valeur réelle et ajoute beaucoup à la richesse nationale; grand partisan de la liberté commerciale, il proclama le premier cette fameuse maxime : Laissez faire, laissez passer.

Il semblerai que seule une traduction réalisée et publiée à Paris en 1754 « Les traités sur le commerce et l'intérêt de l'argent » de Josiah Child, existe comme écrit sur les travaux de Vincent de Gournay.

Il rédigea ensuite les "Remarques", non publiées du fait d'un contexte politique défavorable.

Il est un des pères fondateurs de l'économie politique du XVIIIe siècle.

Une rue Vincent de Gournay existe dans Saint-Malo Intra-Muros. Elle relie la rue de la Crosse à celle du Point du Jour.

Il y a actuellement 4 visiteurs connectés sur carphaz.com
Page visitée avec : CCBot/2.0 (https://commoncrawl.org/faq/)