Nous contacter
 

Les Personnalités de Saint-Malo

Bertrand François Mahé de la Bourdonnais

Bertrand François Mahé de la Bourdonnais naquit à Saint-Malo le 11 février 1699 de Jacques Mahé de la Bourdonnais et de Dinan et de Servanne Liduvine Tranchant de Prébois. Il est décédé à Paris le 10 novembre 1753.

Dès l’âge de dix ans il navigue et s'embarque, en février 1710, comme mousse. Il poursuit son voyage jusqu 'en juillet 1712 en mer du Sud. Enseigne de vaisseau à quatorze ans sur le François d'Argouges, il se rend à Pondichéry et aux Philippines.

En 1715, à l’île de Bourbon, il monte sur le Saint-Philippe. Il fréquente ensuite les mers du Nord (1716-1717) et celles du Levant (1718). Lieutenant sur la Sirène, il quitte Lorient le 6 mai 1720 pour les Indes orientales. Le 29 octobre, à Pondichéry, il prend place à bord du Dauphin. Il est de retour à Lorient le 11 novembre 1721 puis entre au service de la Compagnie des Indes.

En 1723, il sauve le Bourbon en train ce sombrer près de l’île du même nom. Pour cette action, il est promu Capitaine en second et embarque l’année suivante sur la Badine, commandée par Briand de la Feuillée.

Bertrand François Mahé de la Bourdonnais embarqua, une nouvelle fois, pour les Indes en 1724. En arrivant à Pondichéry, il trouva Monsieur de Pardaillan prêt à partir, à la tête de quinze vaisseaux de la Compagnie des Indes, pour aller faire le siège de Mahé sur la côte de Malabar. La stratégie du Malouin a conduit à la reddition de cette place puis, à la conclusion de la paix.

La paix retenant sa valeur oisive, également passionné par la gloire et la fortune et, ne voyant rien à faire pour acquérir la première, il tourna ses voeux vers la seconde.

Bertrand François Mahé de le Bourdonnais démissionne de la Compagnie des Indes et s'associe à Lenoir Gouverneur de Pondichéry, à Georges Wiche négociant anglais de Madras et à Isaac Elias commerçant arménien de Pondichéry. Il arme et commande, d' août 1727 à Août 1729 le Pondichéry et réalise de fructueuses opérations commerciales vers Chandernagor.

En 1730, il sauve deux vaisseaux portugais du Vice-roi de Goa et règle, à Moka, un contentieux entre ce dernier et l’Imam du Yémen. Décoré de la Croix de l’ordre du Christ, il reçoit des lettres de noblesse avec le titre d’agent de sa Majesté du Portugal sur la côte de Coromandel.

En octobre 1732, il décide de rejoindre Saint-Malo à bord du Neptune. De retour, il épouse, le 24 novembre 1733 Marie-Anne Lebrun de la Franquerie dans la chapelle du Vau-Salmon.

Il fut nommé, le 08 novembre 1734, par Les Syndics et Directeurs de la Compagnie des Indes, Gouverneur Général des îles de Bourbon et de France et Président des Conseils supérieurs y étant établis. Cette nomination fut entérinée par le roi Louis XV le 10 novembre 1734.

Ensuite, il embarque à Lorient le 2 février 1735 à nouveau, sur le Duc de Bourbon commandé par Richard Butler. Il arrive le 4 juin suivant à l'île Bourbon.

Décoré de la Croix de Saint-Louis en 1737, la mort de son fils François Gilles, âgé de vingt deux mois, le 16 février 1738 et trois mois après, le 9 mai 1738, celui de sa femme enceinte d’un nouvel enfant le décide à demander son retour en France en février 1740, après avoir transformé son domaine en hôpital.

Ecu soutenu par deux éléphants; surmonté d'une couronne de comte;porte le cordon de l'ordre de Saint-Louis.

Armes : d'argent, à deux haches adossées en pal surmontées d'un croissant, le tout de gueules.

Rue Mahé de la Bourdonnais

Il y a actuellement 6 visiteurs connectés sur carphaz.com
Page visitée avec : CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)