Nous contacter
 

Les Grands Voiliers en escale à Saint-Malo

BELLE-POULE (A 650)

La Belle-Poule est le quatrième bâtiment à porter ce nom. Les précédents étaient des Frégates alors que celle-ci est une Goélette de type morutier Paimpolais. Elle fut construite, dans les chantiers navals de Normandie à Fécamp, en 1932. Son lacement fut réalisé le 8 février de cette même année et sa mise en service est intervenue le 20 juillet suivant. Elle est identique à l'autre Goélette nommée Étoile qui fut construite la même année.

Cette Goélette est un voilier de l'École Navale Française qui assure la formation initiale des officiers de Marine et sert ainsi au groupe des écoles du Poulmic (E.N.G.E.P.) situé à Lanvéoc, sur la presqu’île de Crozon. Mais aussi, la Belle-Poule à également une mission de représentation et participe ainsi aux manifestations nautiques organisées en France ou à l'étranger.

Dès le 18 juin 1940, la Belle-Poule appareilla depuis la rade de Brest afin de traverser la Manche, de nuit, pour rejoindre Falmouth où elle fut amarrée, le lendemain vers 17h00. Mais, la France était dans une période trouble, entre les partisans du Maréchal Pétain et ceux du Général de Gaulle. Ainsi, les militaires Français ne furent pas les bienvenus en Angleterre. Alors, les Britanniques déclenchèrent le 3 juillet 1940 l'opération CATAPULT qui conduisit à la capture de tous les bâtiments de guerre Français venus se réfugier de l'autre côté de la Manche à Plymouth et Falmouth et l'ensemble des équipages fut fait prisonnier.

Mais déjà, dès le 1er juillet 1940, les marins commencèrent à se rallier aux F.N.F.L. de de Gaulle et à compter de cette date, l'équipage de la Belle-Poule fut composé, pour cette année 1940, de vingt-neuf marins venant en grande partie du cuirassé Courbet replié sur Portsmouth et saisi lors de l'opération CATAPULT. Ce fut Alexandre Blonsard, officier des équipage, qui pris le commandement de la Goélette le 20 septembre 1940 après avoir réorganisé celui de l'Étoile dès le 25 août précédent avec le second maître de manœuvre Adrien Pierre Chambrin. Au total ce fut quarante-huit marins qui furent affectés sur la Belle-Poule jusqu'en 1943. 29 en 1940, 4 en 1941, 4 en 1942 et 11 en 1943.

La Goélette arbora, dès lors, sur son beaupré, le pavillon à la croix de Lorraine des Forces Navales Françaises Libres (F.N.F.L.). Maintenant celle-ci est basée à Brest, et sert à la formation et à l'entraînement des officiers et officiers mariniers élèves chefs du quart, ainsi qu'aux élèves des différentes écoles d'équipage de la Marine nationale.

La Belle-Poule était en escale à Saint-Malo le 29 juin 2004, Commandant : Lieutenant de vaisseau Laurent Chapuis, le 9 août 2008, Commandant : Lieutenant de vaisseau Olivier Lebosquain et le 12 octobre 2012, Commandant : Lieutenant de vaisseau Olivier Linke.

Goélette à hunier à deux mâts --- Classe : B

Nationalité : France

Longueur : 37,50 mètres

Port d'attache : Brest (France)

Il y a actuellement 5 visiteurs connectés sur carphaz.com
Page visitée avec : CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)