Nous contacter
 

Légendes, Mythes ou Réalité à Saint-Malo

Saint Malo et la miraculeuse baleine

Nous sommes en ces temps lointains où les moines navigateurs tel saint Brandan parcouraient les mers pour découvrir le monde et y prêcher l’Évangile.

La légende rapporte que saint Brandan accompagné de dix-sept moines dont saint Malo voguèrent dans l’archipel Atlantique en direction des îles Fortunées (îles Canaries) afin d’y convertir les païens idolâtres.

Le périple dura près de sept années et, les moines poursuivirent leur route, à bord de leur embarcation dont la coque était tendue de peaux de bœuf tannées. Mais, quant vint le jour de Pâques, il fallait impérativement trouver la terre afin d'y accoster pour célébrer la messe car, le petit navire était trop exigu. Soudain, saint Malo s’écria de joie en disant Terre… Terre… Il voyait le rivage noirâtre d’une petite plage située sur un îlot perdu en mer.

Là, les heureux navigateurs débarquèrent et y firent la messe de Pâques sans soupçonner un instant qu’ils étaient sur le dos d’une immense et miraculeuse baleine.

La légende prétend aussi que, guidés par une baleine, saint Malo et saint Brandan accostèrent sur l’île de Cézembre située non loin de Saint-Malo.

Vers les années 1520, probablement après l’échouage d’une baleine sur la plage de l’île de Cézembre, un conteur malouin raconta, en vers, cette chronique de la merveilleuse baleine cornue.

Mais, en cette année 2010 et précisément le vendredi 6 août s’est échouée sur la plage du Val, à Saint-Malo, une baleine à bec, pesant environ deux tonnes. Là point de légende, mais peut-être une descendante de celle que saint Malo rencontra ?

Le 10 juin 1939 Monseigneur J. Calvet prélat de sa Sainteté préfaçait le livre pour les enfants de Marie-Hélène Pauly 'Saint-Malo et la Baleine et autres récits de Saints et de Bêtes' paru chez Editions Gautier-Languerreau.

Il y a actuellement 5 visiteurs connectés sur carphaz.com
Page visitée avec : CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)