Nous contacter  
  
  •  

  • Evénements de l'histoire des courses de chevaux en France

  • 22
    Nouveau totalisateur automatique sur l'hippodrome de Longchamp

    Le 28 mars 1928 à Longchamp la Société d'Encouragement met en service un "Totalisateur automatique électrique" fourni par une société australienne pour la nécéssaire unification de la répartition des mises des trois enceintes (Pesage, Pavillon et Pelouse).

    Il a fallu enterrer trente-huit kilomètres de câble pour faire fonctionner les 272 machines distributrices de Pari-Mutuel qui sont reliées à 86 machines calculatrices groupées dans une salle.

    Les côtes probables des numéros attribués à chaque cheval étaient affichées par des compteurs individuels encastrés dans des logements disposés sur la façade du batiment construit au Pavillon et celui situé à la Pelouse.

    23
    Création du Pari Mutuel Urbain ( P.M.U )

    Le 16 avril 1930 une loi de finances prévoit la création du Pari-Mutuel Urbain.

    Celle-ci est concrétisée le 11 juillet de la même année par la signature, par Gaston Doumergue, Président de la République, du décret qui permet sa mise en place.

    Celle-ci nécéssitera plusieurs mois et enfin le 2 mars 1931 sur une réunion de courses à Vincennes, le P.M.U fonctionne pour la première fois, puis le 3 mars à Enghien et le 13 mars à Saint-Cloud.

    Cette nouvelle organisation va, à terme, mettre fin aux paris clandestins.

    24
    Première confrontation entre cavalières

    Le 2 juillet 1932 sur l'hippodrome de Maisons-Laffitte est organisée une réunion privée qui va permettre, pour la première fois, aux cavalières de se confronter, entre elles, dans deux épreuves. Une course plate et un Steeple-Chase cross-country.

    0102030405060708091011121314151617181920212223242526
  • 1 commentaire sans illustration !
  • Références 22 à 24 sur 76 commentaires
  • Il y a actuellement 4 visiteurs connectés sur carphaz.com
    Page visitée avec : CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)